"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 10 juin 2017

Samedi de la Première Semaine après la Pentecôte



Romains 1:7-12; Matthieu 5:42-48


Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent, et vous persécutent (Matthieu 5:44). Il n'y a personne sur terre sans amour. Les gens aiment leurs parents et leurs proches, leurs bienfaiteurs et leurs protecteurs. Mais le sentiment d'amour envers les parents, les proches, les protecteurs et bienfaiteurs est naturel et se forme sans aide dans le cœur, c'est pourquoi le Seigneur ne lui donne pas de valeur. Le véritable amour chrétien est prouvé par notre relation aux ennemis. Non seulement les ennuis légers et inhérents ne doivent pas éteindre notre amour pour les autres, mais même pas les attaques et les persécutions, les malheurs et les privations, qui nous sont infligées intentionnellement et avec hostilité. Nous devons non seulement bénir ces gens, mais aussi leur faire du bien et prier pour eux. Vois si tu as une telle disposition envers tes ennemis, et juger par cela que tu as de l'amour chrétien, sans lequel il n'y a pas de salut.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire