"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 30 juillet 2017

Huitième dimanche après la Pentecôte.


Commentaire quotidien de l\

I Corinthiens 1:10-18; Matthieu 14:14-22


Avant le rassasiement miraculeux de cinq mille personnes, les disciples du Seigneur voulaient que les gens soient renvoyés, mais le Seigneur leur dit: Ils n'ont pas besoin de partir; donnez-leur à manger. Apprenons de cette parole, et chaque fois que l'Ennemi nous suggère de refuser quelque chose à quelqu'un qui demande, disons devant la Face du Seigneur: "Ils n'ont pas besoin de partir, donnez-leur à manger", et donnons-leur tout ce nous trouvons à portée de main. 
L'Ennemi détruit le désir d'offrir la charité, et suggère que peut-être le demandeur n'est pas digne qu'on lui donne quelque chose; mais le Seigneur n'a pas enquêté sur la dignité de ceux qui étaient assis là: il a servi également à tous, tout naturellement, tout le monde ne Lui était pas également dévoué, peut-être y avait-il même ceux qui plus tard criaient: "Crucifie-Le!" Telle est la Providence générale de Dieu envers nous: il fait lever son soleil sur les méchants et les bons, et envoie la pluie, sur les justes et sur ​​les injustes (Matt. 5:45). Si seulement le Seigneur pouvait nous aider, même un petit peu à être miséricordieux comme notre Père céleste est miséricordieux! (Lc 6:36).


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire