"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 29 juillet 2017

Samedi de la Septième Semaine après la Pentecôte

Commentaire quotidien de l\

Romains 12:1-3; Matthieu 10:37-11:1


Celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui reçoit un homme juste en qualité de juste recevra une récompense de juste. Avec tout cela, les incertitudes concernant l'octroi de l'aumône sont résolus. Les bonnes intentions envers les pauvres sont presque toujours si ce n'est supprimées, alors significativement diminuées par les questions: "Qui mendie?", et, "Où vont les aumônes?" Le Seigneur dit à ceux qui posent ces questions: Ta récompense est déterminée en fonction de la façon dont tu reçois le mendiant et lui viens en aide. Ne regarde pas celui qui demande, mais tes pensées. La valeur de ton acte sera proportionnel à tes pensées. Le droit d'avoir des pensées à propos d'une personne pauvre peut être défini de cette manière: Celui qui a pitié des pauvres prête à Dieu, ou dans la mesure où vous l'avez fait à l'un des moindres de ces petits qui sont mes frères, vous l'avez fait à moi (Matthieu 25:40). Ainsi, reçois tous ceux qui sont dans le besoin comme tu le ferais pour le Seigneur, fais ce que tu peux pour lui, avec la pensée que tu le fais pour Dieu, et tu recevras la récompense non seulement d'un prophète et d'un homme juste, mais celle du Seigneur.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire