"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 5 janvier 2014

Vingt-Huitième Dimanche après la Pentecôte/ La hâte dans la prière (Lettre 71) selon saint Théophane le Reclus (R)

Pas de commentaire!



Je suppose que vous vous êtes précipité avec négligence pour compléter votre règle de prière, juste pour vous en débarrasser. Faites-vous une règle, à partir de maintenant, de ne jamais prier avec négligence. Rien n'est plus offensant pour Dieu que cela. Il est préférable de laisser une partie de votre règle de la prière et d'accomplir le reste avec respect et avec crainte de Dieu, que de faire la règle de la prière, et de le faire avec négligence. Il est même préférable de lire, une seule prière, ou de vous mettre à genoux et de prier avec vos propres mots, que de prier avec négligence. Si vous priez négligemment, il n'y aura pas de fruits.

Blâmez-vous sérieusement pour une telle négligence. Que cela soit clair pour vous: quiconque prie avec ferveur et avec attention ne termine la prière sans sentir l'effet de la prière. Oh, de quelle bénédiction on se prive en se permettant la négligence dans la prière!

Version française Claude Lopez-Ginisty 
d'après
Orthodox Life
July-August 1982