"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mardi 30 janvier 2018

Mardi de la Semaine du Pharisien et Publicain



II Pierre 2:9-22, Marc 13:14-23

Si quelqu'un vous dit: Voici, le Christ est ici, ou, voici, il est là, ne le croyez pas (Marc 13:21). Le Christ le Seigneur, notre Sauveur, après avoir établi sur la terre la Sainte Église, est bien heureux de demeurer en elle, à sa tête, comme vivificateur, et la dirigeant. 
Le Christ est ici, dans notre Église Orthodoxe, et il n'est pas dans une autre église. Ne Le cherchez pas ailleurs, car vous ne Le trouverez pas. Par conséquent, si quelqu'un à partir d'une assemblée non-orthodoxe vient à vous et commence à penser qu'il a le Christ, ne le croyez pas. Si quelqu'un vous dit: «Nous avons une communauté apostolique, et nous avons le Christ," ne le croyez pas. L'Église fondée par les apôtres demeure sur la terre: c'est l'Eglise Orthodoxe, et le Christ est en elle. La communauté établie seulement hier ne peut pas être apostolique, et le Christ n'est pas en elle. Si vous entendez quelqu'un dire: "Le Christ parle en moi", alors qu'il fuit l'Église [orthodoxe], ne veut pas connaître ses pasteurs et n'est pas sanctifié par les Sacrements, ne le croyez pas. En lui, n'est pas le Christ, mais plutôt un autre esprit qui s'approprie le Nom du Christ, afin de détourner les gens du SeigneurChrist et de Sa Sainte Eglise. 
Ne croyez pas non plus quiconque vous suggère même une toute petite chose étrangère à l'Église [Orthodoxe]. Reconnaissez toutes ces personnes comme des instruments d'esprits séducteurs et comme prédicateurs de mensonges.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après


St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,Platina, 
California, 
USA, 
2010


lundi 22 janvier 2018

Lundi de la Trente-Huitième Semaine après la Pentecôte




I Pierre 2:21–3:9; Marc 12:13–17


L'Apôtre attire notre attention maintenant sur l'homme caché du cœur (I Pierre 3:4) comme l'objet de notre la plus grande préoccupation et attention. Nous devons nous embellir par la formation de cet homme en nous-mêmes.
Quel est cet homme caché du cœur? Il est cet homme qui se forme dans le cœur quand seulement de bonnes dispositions et de bons sentiments viennent pour y demeurer éternellement. Examinez ces dispositions et des sentiments, et vous verrez le visage de l'homme caché dans le cœur.
Voici ces dispositions! Comme Sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété... (II Pierre 1:3), et de votre côté, faites tous vos efforts, écrit Saint-Pierre, pour ajouter à votre foi la vertu, et à la vertu la science, et à la science la tempérance, et à la tempérance la patience et à la patience la piété, et à la piété l'amour fraternel, à l'amour l'amour fraternel, l'amour (II Pierre 1:5-7).
De la même manière Saint Paul énumère les dispositions intérieures de la bonne âme chrétienne: Le fruit de l'Esprit est charité, joie, paix, patience, bonté, fidélité, douceur, tempérance (Galates 5:22-23). Aussi: Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d'entrailles de miséricorde, de bonté, d'humilité, de douceur, de patience.
Supportez-vous les uns les autres, et, si l'un a sujet de se plaindre de l'autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi. Mais par-dessus toutes ces choses revêtez-vous de la charité, qui est le lien de la perfection. Et que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul corps, règne dans vos coeurs. (Colossiens 3:12-15). Réunissez tous ces bienfaits en un seul corps spirituel avec ses différents membres, et vous verrez le visage divinement beau de l'homme caché du cœur. Vous devez établir avec ferveur la même chose dans votre propre cœur.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

samedi 20 janvier 2018

Synaxe de saint Jean-Baptiste




Actes 19:1-8; Jean 1,29-34
Synaxe du Prodrome saint Jean-Baptiste

Saint Jean rendit ce témoignage de Jésus-Christ, qu'Il est, en vérité, l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde (Jean 1:29), qu'il est le libérateur promis, attendu par tous. Ceux qui étaient près de lui l'ont entendu et cru. Venant d'eux ce témoignage se transmit au peuple, et tout le monde a commencé à penser que Celui Auquel Jean rendit ce témoignage n'était pas un homme ordinaire. 

Le Sauveur a fait remarquer cela lorsque dans les derniers jours dans le temple, il a proposé aux chefs du temple une question: d'où venait le baptême de Jean, du ciel ou des hommes (cf. Marc 11:29)? Ils se sont abstenus de répondre, parce qu'il leur était impossible de ne pas voir que Jean n'était pas venu de lui-même baptiser d'eau. Mais s'ils avaient dis cela, ils auraient immédiatement dû reconnaître le témoignage de Jean que Celui Qui était Promis était devant eux, et donc être contraints de se soumettre à Son enseignement. 

Mais ils ne voulurent pas se soumettre, non pour des raisons bien fondées, mais uniquement en raison de leur préjudice. Mais leur obstination ne diminue pas le moins du monde la puissance du témoignage de saint Jean. À ce jour, c'est aussi certain que cela l'était au moment où ce témoignage sortait de sa bouche. Nous écoutons Jean, qui nous montre le vrai Libérateur, et par cela, nous vivifions notre foi, une foi qui a une preuve tangible derrière elle.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

samedi 13 janvier 2018

Samedi de la Trente-Deuxième Semaine après la Pentecôte



I Timothée 3:14-4:5; Matthieu 3:1-11

La maison de Dieu, qui est l'Eglise du Dieu vivant, la colonne et le fondement de la vérité (I Tim. 3:15). Par conséquent, il n'est pas nécessaire pour nous de regarder çà et là pour chercher où est la vérité. Elle est proche. Soyez dans l'Eglise, contenez tout ce qu'elle contient, et vous serez dans la vérité. Vous possèderez la vérité et vivrez par elle et en elle, et vous déborderez de vraie vie. 

La vérité n'existe pas en dehors de l'Eglise orthodoxe. Elle est le seul tuteur fidèle de tout ce qui a été ordonné par le Seigneur par les saints Apôtres, et elle est donc la véritable Eglise apostolique. Certains ont perdu l'Eglise apostolique, mais puisque leur conscience chrétienne leur dit que seule une Eglise apostolique peut vraiment préserver et montrer la vérité, ils ont décidé de faire une telle église, et ils l'ont faite, et ils l'ont appelé de ce nom. Ils pouvaient appeler cela l'Eglise apostolique, mais ils ne pouvaient pas transmettre lui l'essence de ce qu'elle devait être. Car l'Église apostolique a été créée en fonction de la bonne volonté du Père par le Seigneur et Sauveur, et par la grâce de l'Esprit Saint, par l'intermédiaire des Apôtres. 

Une telle église ne peut pas être créée par des gens. Ceux qui pensent qu'ils peuvent créer une telle église sont comme des enfants jouant avec des poupées. S'il n'y a pas de véritable Eglise apostolique sur la terre, il n'y a pas besoin de gaspiller l'effort de création pour cela. 

Mais grâces soient rendues au Seigneur, Il n'a pas permis aux portes de l'enfer de prévaloir sur la Sainte Eglise apostolique. Elle existe et restera, selon Sa promesse, jusques à la fin du monde. Cette église est notre Église orthodoxe. Gloire à Dieu!

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

lundi 8 janvier 2018

Comment assister aux Offices


Ne soyez pas tentés de vous laisser aller à ne pas venir à l'église au début de l'office, ou de partir avant qu'il ne soit fini. Rappelez-vous que chaque office est une unité complète et qu'il ne peut fournir ses bienfaits pleinement que dans son intégralité. Tout comme la nourriture n'est savoureuse que si elle est complètement assaisonnée, de même l'office ne peut satisfaire pleinement le goût spirituel que quand il est entendu dans son intégralité. Ainsi, celui qui manque le début, ou ne reste pas jusques à la fin, oeuvre certes, mais il se prive du fruit de son travail, il crée d'une main et détruit de l'autre.

En outre, il faut aller à l'église sans être distrait. Car, il est toujours possible que l'on puisse aller à l'église d'une manière qui n'est pas  digne de louange, mais plutôt de  condamnation, c'est-à-dire, que l'on y va, et que l'on n'en reçoit aucun bénéfice spirituel. 

En approchant de l'église, on doit laisser de côté tout le soin et le souci de ses affaires sur le seuil, pour entrer avec un esprit serein. Entrant dans l'église, on doit se revêtir de révérence comme d'un vêtement, se souvenant de Ceux vers Qui nous venons et à Qui nous avons l'intention d'adresser nos prières. Après avoir gagné notre place dans l'église (au même endroit à chaque fois, c'est l'idéal), on doit rassembler ses pensées et  se tenir mentalement devant la Face du Dieu omniprésent, en Lui offrant un culte respectueux de corps et d'esprit, avec un coeur contrit, dans une humble vénération. 

Après cela, vous devez suivre, sans pensées errantes, tout ce qui se passe - ce qui est chanté et lu dans l'église - tout jusques à la fin de l'office. C'est tout! De cette façon, nous ne vous ennuierons pas à l'église, regardant çà et là et commençant des conversations, et nous ne serons pas là, à souhaiter que l'office soit bientôt fini. Au lieu de cela, en passant d'un sentiment de prière à l'autre et d'une pensée respectueuse à l'autre, nous serons semblables à ceux qui, dans un jardin parfumé, se déplacent d'un groupe de fleurs à l'autre.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

samedi 6 janvier 2018

Psaume 11


ephraim.jpg

Saint Théophane le Reclus a rassemblé des extraits des œuvres de saint Ephrem le Syrien et les a arrangés en 150 "Psaumes". Voici le Psaume 11:

Je peux ni me contrôler, ni contrôler l'ennemi. Aide-moi, Seigneur!

Nul ne peut guérir ma maladie à part Celui qui connaît les profondeurs du cœur.

Combien de fois ai-je fixé des limites pour moi-même et j'ai construit des murs entre moi et le péché! Mais mes pensées ont dépassé les frontières et ma volonté a démoli les murs, car les frontières n'étaient pas garanties par la crainte de Dieu, et les murs n'avaient pas pour fondation le repentir sincère.

Et à nouveau, je frappe à la porte, afin qu'elle s'ouvre pour moi. Je ne cesse pas de demander afin de pouvoir recevoir ce que je demande, et je n'ai pas de honte à rechercher Ta miséricorde, Seigneur.

Seigneur, mon Sauveur! Pourquoi m'as-tu abandonné? Aie pitié de moi, ô seul Ami de l'homme. Sauve-moi, pécheur, Toi Qui seul est sans péché.

Arrache-moi à la boue de mes iniquités, afin que je ne sois à jamais souillé par elles. Délivre-moi des mâchoires de l'Ennemi, qui rugit comme un lion et désire m'engloutir.

Manifeste Ta force et viens me sauver. Fais luire Ta foudre  et disperse sa puissance, afin qu'il puisse être frappé par la peur et fuir loin de Ta Face, car il n'a pas la force de se tenir devant Toi. Dès qu'il perçoit un signe de Ta grâce, il est pris de peur de Toi et se retire dans la honte.

Et maintenant, ô Maître, sauve-moi, car j'accours vers Toi!

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

vendredi 5 janvier 2018

Saint Théophane le Reclus: La Prière




+
Pour celui qui prie souvent, 
la prière deviendra 
son plus grand maître de prière.

 La prière elle-même 
peut lui apprendre à s'élever 
des degrés les plus bas de la prière, 
jusques au plus grands,
 jusques à l'extase 
et à la prière spirituelle.

+

La chose principale dans le repentir,
c'est l'angoisse du cœur
d'être déficient aux yeux du Seigneur,
et une ferme résolution
d'essayer dans le futur
d'être diligent en tout.

Version française Claude Lopez-ginisty
d'après
Saint Theophan The Recluse
The Spiritual Life…
publié par
St Herman of Alaska Brotherhood