"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 18 septembre 2021

Samedi de la Treizième Semaine après la Pentecôte



I Corinthiens 2:6-9; Matthieu 22:15-22

Rendez à César ce qui appartient à César et à Dieu les choses qui sont à Dieu, rendez à chacun ce qui lui appartient. De là vient une loi: ne sois pas agréable à Dieu d'une seule manière, mais de toutes les façons que tu peux et dois Lui être agréable; dirige toutes tes forces et par tous les moyens à servir Dieu. 
Ayant dit de rendre à César ce qui appartient à César, le Seigneur a montré qu'une telle œuvre Lui est agréable. Si par les choses qui sont à César, tu comprends toutes les routines de la vie terrestre en général qui sont nécessaires et essentielles, et par les choses qui sont de Dieu, toutes les routines de l'Eglise établies par Dieu, alors de là, il s'avère que tous les chemins de nos vies sont remplis de moyens de salut. Il suffit de prendre garde et de tout utiliser, et d'agir partout en conformité avec la volonté de Dieu, comme Dieu le veut de toi et le salut pour toi est à portée de main. Tu peux faire en sorte que pas un seul pas ne soit fait sans un acte agréable de Dieu, et par conséquent, qu'il ne devienne un pas vers le salut, car le chemin du salut procède sur ​​le chemin de la volonté de Dieu. Marche en présence de Dieu, prends garde, discerne et fais immédiatement sans apitoiement sur soi cet acte, que te montre ta conscience à chaque instant donné.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

jeudi 16 septembre 2021

Jeudi de la Treizième Semaine après la Pentecôte



II Corinthiens 10:7-18; Marc 3:28-35


Celui qui blasphèmera contre l'Esprit-Saint ne reçoit jamais de pardon. Faut-il beaucoup de temps pour tomber dans ce terrible péché? Pas du tout, car voici les péchés de cette nature: "un grand espoir ou un espoir excessif dans la grâce de Dieu, le désespoir ou le manque d'espoir dans la miséricorde de Dieu; contredire la vérité manifeste et confirmée, et le rejet de la foi chrétienne orthodoxe. Certains ajoutent à cela la jalousie des dons spirituels qu'un proche reçoit de Dieu; l'obstination dans le péché et la méchanceté chronique; la négligence concernant le repentir avant le départ de cette vie (partie 3 confession orthodoxe, question 38). 
Combien de chemins [y mènent]! Commence à marcher sur l'un de ces derniers et il te sera difficile d'en revenir, il va te transporter vers un gouffre dévorant. L'opposition à la vérité commence avec de petits doutes, résultant de paroles ou d'écrits malins. Si tu les laisses sans prêter attention à eux ou sans les traiter, ils conduiront à l'incroyance et à l'obstination dans cette voie. Les gens atteignent aussi imperceptiblement le désespoir: "Je me repentirai", disent-ils, et ensuite ils pèchent. Cela se passe ainsi plusieurs fois, puis, voyant que le repentir ne vient pas, ils se disent: " Alors, puisqu'il en est ainsi, tu ne peux pas te contrôler", puis ils se livrent au péché dans sa pleine puissance. 
Un gouffre des péchés s'assemble, et dans le même temps, ils tolèrent un gouffre d'opposition à l'appel évident de la grâce de Dieu. Lorsque dans un tel état, une personne en vient à penser s'améliorer, la multitude de ses péchés le retient, tandis que son opposition à la grâce lui enlève son audace d'approcher le Seigneur. Il décide alors, "Ma culpabilité est trop grande pour être pardonnée." C'est le désespoir! Méfiez-vous des rudiments de l'incroyance et de l'amour du péché, et vous ne tomberez pas dans ce gouffre.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

mercredi 15 septembre 2021

Mercredi de la Treizième Semaine après la Pentecôte



II Corinthiens 9:12-10:07; Marc 3:20-27


Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut subsister. Alors que la ténacité vis-à-vis du mal du péché, est une qualité en nous, le royaume des ténèbres et du péché est fort en nous, mais quand la grâce de Dieu attire à  elle la part de l'esprit captive du péché, le libérant de sa captivité, alors il se produit une division à l'intérieur: le péché d'un côté, le bien de l'autre. Dès qu'une personne unit sa conscience et sa liberté avec le bien par suite de ce réveil, le péché perd tout soutien, et commence à se délabrer. La constance dans la bonne intention prise et la patience dans le labeur déjouent complètement le péché et le détruisent. 
Alors commence le règne du bien à l'intérieur, et il reste jusques au temps où une pensée maligne s'y immisce, et, y attirant la volonté, y apporte à nouveau des divisions. Laisse simplement entrer l'agitation pécheresse qui a surgi, unis-toi avec elle et mets-la en action, et de nouveau la bonne volonté commencera à faiblir, et le mal va croître, jusqu'à ce qu'il détruise entièrement le bien. C'est l'histoire presque continue de la vie intérieure de ceux qui sont faibles et qui n'ont pas une forte disposition.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

mardi 14 septembre 2021

Mardi de la Treizième Semaine après la Pentecôte



II Corinthiens 8:16-9-5/ Marc 3:13-19

Le Seigneur a choisi les apôtres, afin qu'ils soient avec Lui, et qu'il puisse les envoyer prêcher, et avoir le pouvoir de guérir les maladies, et de chasser les démons. Chaque chrétien est choisi, choisi pour des faits similaires, à savoir: être avec le Seigneur, par sa mémoire incessante de Lui et la prise de conscience de Son omniprésence, par la prédication et l'accomplissement de Ses commandements, et grâce à l'aptitude à confesser sa foi en Lui. Dans ces cercles où une telle confession est faite, c'est un sermon fort pour que tous entendent. 
Chaque chrétien a le pouvoir de guérir les infirmités, et non pas celles des autres, mais les siennes, et non celles du corps, mais de l'âme, (c'est-à- dire les péchés et les habitudes pécheresses), de chasser les démons, en rejetant les mauvaises pensées semées par eux, et en éteignant l'enthousiasme des passions enflammées par eux. Agis ainsi, et tu seras un apôtre, celui qui accomplit ce que le Seigneur a choisi pour lui, celui qui accomplit sa vocation en tant que messager. Lorsque au début, tu réussis en tout cela, alors peut-être le Seigneur te nommera-t-Il ambassadeur spécial pour en sauver d'autres, après que tu te sois sauvé, et pour aider ceux qui sont tentés, après que tu sois passé à travers toutes les tentations, et à travers toutes les expériences dans le bien et dans le mal. Mais ton travail est de travailler sur toi-même: tu es choisi pour cela, le reste est entre les mains de Dieu. Celui qui s'humilie sera exalté.


Version française Claude Lopez-Ginisty

d'après

St Theophan the Recluse

Thoughts for each Day of the Year

St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

lundi 13 septembre 2021

Lundi de la Treizième Semaine après la Pentecôte



II Corinthiens 8:7-15/ Marc 3:6-12

Le Seigneur a interdit à la fois aux personnes et aux démons de Le louer quand il était sur terre, mais Il exigeait qu'ils croient en Lui et accomplissent les commandements de Dieu. La même loi est avec le Seigneur à présent, et elle le sera au Jugement: "Ce ne sont pas tous ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le Royaume des Cieux, mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux" (Matthieu 7:21). C'est pourquoi, en l'église [la doxologie] commence par: "Gloire à Dieu au plus haut des Cieux", et vers la fin, on dit, "guéris mon âme... apprends-moi à faire Ta volonté." Sans cela, la louange de Dieu n'a pas de valeur. Car alors, elle ne procède pas de l'âme, mais elle est seulement émise par la langue en mots étrangers, et c'est pourquoi le Seigneur ne lui prête aucune attention. 
Il faut arranger les choses pour que les autres voient nos actes et louent le Seigneur, afin que notre vie soit louange à Dieu, car Il agit en tout, si seulement on ne Lui fait pas obstacle; c'est vers Lui que montent les éloges pour nos actes. Chaque personne doit devenir la fragrance du Christ; alors, même sans la louange, il y aura la glorification incessante du Seigneur. La fleur d'une rose ne prononce pas une parole, mais son parfum se répand loin dans le silence, c'est ainsi que tous les chrétiens devraient vivre.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+


dimanche 12 septembre 2021

Douzième Dimanche après la Pentecôte.



 I Corinthiens 15:1-11; Matthieu 19:16-26

Un homme riche entrera difficilement dans le Royaume des Cieux. Ici, on entend un homme riche qui voit dans son propre moi de nombreuses manières et de nombreux pouvoirs pour assurer sa propre prospérité. Mais, dès que quelqu'un qui a de nombreux biens coupe tout attachement pour eux, éteint en lui-même tous les recours à eux, et cesse de les voir comme son soutien substantiel, alors dans son cœur, il est le semblable à celui qui ne possède rien, car c'est ainsi qu'est ouverte la voie vers le royaume. 
Les richesses sont donc non seulement un obstacle, mais une aide, car elles fournissent les moyens pour des oeuvres de bienfaisance. Les richesses ne sont pas un malheur, mais ce qui l'est, c'est plutôt se fier à elles et s'attacher à elles. Cette pensée peut être généralisée de cette façon: celui qui compte sur quelque chose et est attaché à quelque chose est riche en cette chose. Celui qui s'appuie sur Dieu seul, et s'attachera à Lui de tout son cœur est riche en Dieu; celui qui s'appuie sur autre chose, tourne son cœur vers cette chose à la place de Dieu-une telle personne est riche en cette autre chose, mais pas en Dieu. D'où il s'ensuit que celui qui n'est pas riche en Dieu, n'a pas d'entrée dans le Royaume de Dieu. Ici. l'on veut parler des choses telles que la naissance, les relations, l'esprit, le rang, le cercle d'activités et ainsi de suite.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

samedi 11 septembre 2021

Samedi de la Douzième Semaine après la Pentecôte






1 Corinthiens 1:26-29; Matthieu 20:29-34


Les deux aveugles de Jéricho crient, et le Seigneur leur fait recouvrer la vue. Mais ces aveugles pourraient-ils avoir été les seuls en ces lieux? Bien sûr que non. Pourquoi ceux-ci ont-ils reçu la vue, mais pas les autres? Parce que les autres ne criaient pas, et ils n'ont pas crié parce qu'ils n'avaient pas d'espoir, ils n'avaient pas d'espoir parce qu'ils ne faisaient rien pour être agréables à Dieu, ils n'étaient pas agréables à Dieu, parce qu'ils avaient peu de foi. 
Lorsque la vraie foi  vient à l'homme, il commence à être agréable à Dieu, dès cet instant; par le fait de plaire à Dieu vient l'espérance, et de tout cela vient la prière, obligeant toute l'aide d'en haut. De tels gens n'essuient aucun refus. Ils savent à la fois comment poser des questions, et en fait ils savent ce qu'ils devraient demander, ils comprennent les limites de leurs demandes, et ils ont dans la prière une persistance patiente. 
Tout cela est indispensablement nécessaire pour sa réussite, car la prière en elle-même a de faibles ailes.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

jeudi 9 septembre 2021

Jeudi de la Douzième Semaine après la Pentecôte



II Corinthiens 7:1-10; Marc 1:29-35


Au matin, se levant bien avant le jour, il sortit et s'en alla dans un lieu désert, et là, il pria. Voici une leçon: [il faut] se lever tôt et consacrer les premières heures de la journée à la prière, dans la solitude. L'âme, renouvelée par le sommeil, est fraîche, légère et capable de pénétration, comme l'air frais du matin, donc elle demande d'elle-même à être autorisée à aller là où toute sa joie se trouve, aller devant la Face du Père céleste, devant la compagnie des anges et des saints. Il est plus commode pour l'âme de prier à ce moment que plus tard quand les soucis de la journée sont déjà empilés sur l'âme.
Le Seigneur ordonne tout. Vous devez recevoir une bénédiction venant de Lui pour le travail, pour la compréhension nécessaire, et pour [recevoir] un affermissement crucial. Et aussi tôt que possible pour le faire, avant que quelque chose n'interfère, précipitez vous de vous élever dans la solitude vers le Seigneur dans l'esprit et le cœur, et de Lui confesser vos besoins et vos intentions, et de Lui mendier Son aide. Après cela, vous étant disposés ainsi par la prière et les pensées de Dieu, dès les premiers moments de la journée, vous pourrez alors passer toute la journée dans la révérence et la crainte de Dieu, avec des pensées recueillies. A partir de cela, viennent la discrétion,, la stabilité et l'harmonie dans les actes et les relations mutuelles. C'est une récompense pour le travail que vous vous obligez à entreprendre vous-même dans votre solitude matinale. Ainsi, même pour les gens dans le monde, ceci est bien sensé, et n'est pas quelque chose d'étranger à leurs objectifs.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

mercredi 8 septembre 2021

Mercredi de la Douzième Semaine après la Pentecôte






Hébreux 10:1-18; Marc 1:23-28


Le démon loue le Sauveur, mais le Sauveur lui dit: Tais-toi, et sors de lui. Les démons ne disent jamais rien ou ne font rien avec un bon objectif, ils ont toujours quelque chose de mal dans l'esprit. Il en était ainsi ici. Le Seigneur, ne n'exposant pas leurs desseins rusés, en a décidé d'une parole: tais-toi et sors. Il ne voulait pas converser longtemps avec un esprit mauvais. Voici une leçon pour nous. Une personne parvient à faire très peu de quelque chose de bien avant qu'un démon ne soit assis à proximité et ne commence trompetter dans ses oreilles: "Tu es ceci et cela" N'écoute pas et n'entre pas en conversation avec ce flatteur, mais dis immédiatement de but en blanc: "Tais-toi et sors", et efface ses traces avec des soupirs et des auto-reproches, puis encense l'endroit où il se trouvait avec la prière de contrition. Il veut donner lieu à des opinions personnelles et à l'estime de soi, et attiser l'auto-louange et la vaine gloire à partir d'elles. Ces pensées et sentiments sont dans la vie spirituelle comme des voleurs dans la vie quotidienne. Comme des voleurs qui entrent dans une maison pour voler de les biens, de même ces démons, qui prennent racine dans une âme, détruisent tout ce qui est bon dans cette âme et le jettent au loin, de sorte qu'il ne reste rien que le Seigneur puisse louer plus tard.



Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

mardi 7 septembre 2021

Mardi de la Douzième Semaine après la Pentecôte



II Corinthiens 5:15-21; Marc 1:16-22


Le Seigneur enseigna dans la synagogue de Capharnaüm, et tout le monde s'émerveilla de sa doctrine: car il les enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes. Cette autorité n'est pas un ton de commandement, mais la puissance d'influence sur les âmes et les cœurs. Sa Parole entra à l'intérieur, et s'attacha à la conscience humaine, montrant que tout était comme il disait. Voilà comment une parole qui est imprégnée de la puissance divine, une parole de l'Esprit, ou une parole ointe, est toujours. 
Voilà comment il était avec les saints apôtres, et après eux, avec tous les maîtres influents. Ils ne parlaient pas de par leur érudition, mais parce que l'Esprit leur donnait le don de prophétie. 
C'est un don de Dieu qui ne peut être acquis par labeurs pour le maîtriser dans son cœur et dans sa vie, et pas seulement par l'apprentissage. Partout où cela se produit, la parole est imprégnée de force, car elle se déplace de cœur à cœur; en cela est la puissance de la parole sur les âmes. 
Les scribes, parlant et écrivant de par leur érudition, n'ont pas reçu un tel pouvoir, parce qu'ils parlent avec leur tête et mélange dans leur tête leurs propres philosophies. 
Dans la tête ne se trouve pas la vie, mais seulement la surface de la vie. La vie est dans le cœur, et seulement ce qui sort du coeur peut influencer les courants de la vie.



Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

lundi 6 septembre 2021

Lundi de la Douzième Semaine après la Pentecôte



II Corinthiens 5:10-15; Marc 1:9-15


Le Seigneur a commencé son sermon ainsi: Le temps est accompli et le Royaume de Dieu est proche: repentez-vous et croyez à l'Evangile. A la fin des siècles, il sera également dit: le temps est accompli, le royaume est proche, mais cette déclaration ne sera pas suivie par repentez-vous et croyez, mais par "Venez au Jugement". Le temps de la repentance et des œuvres d'auto-amélioration est terminé; que chacun rende compte des bonnes ou mauvaises choses qu'il a faites dans son corps. Et donc, alors qu'il est temps, dépêchez-vous d'utiliser ce temps pour votre salut. Les bras du Père sont ouverts pour accepter tous ceux qui viennent avec un sentiment sincère de contrition au sujet du passé, et avec un désir de servir Dieu par l'accomplissement dorénavant zélé de Ses saints commandements. 
Pour chacun de nous à la fin de cet âge, il y a la mort: c'est la porte de l'autre vie. Considérez cela plus souvent et déterminez pour vous-même avec plus de vérité: qu'y aura-t-il alors? Et ayant déterminé ceci, sans avoir pitié vous-même, commencez à travailler pour préparer ce qui n'est pas prêt, pour entrer dans le lieu où la joie est sans fin. 
Travaillez à écarter tout ce qui pourrait donner aux serviteurs des ténèbres extérieures le droit de régner sur nous, et de nous emporter dans leur royaume, d'où il n'y aura plus moyen de sortir.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

dimanche 29 août 2021

Dimanche de la Dixième Semaine après la Pentecôte.



I Corinthiens 4:9-16; Matthieu 17:14-23


Cette sorte de démon ne sort que par la prière et le jeûne. Si ce genre sort par la prière et le jeûne d'une autre personne, alors il est encore moins capable d'entrer dans celui qui jeûne et prie. Quelle protection! Bien qu'il existe une masse de démons et  tout l'air est infesté par eux, ils ne peuvent rien faire pour celui qui est protégé par la prière et le jeûne. 

Le jeûne est la tempérance universelle, la prière est une communication universelle avec Dieu, le premier défend de l'extérieur, tandis que la seconde dirige depuis l'intérieur une arme de feu contre les ennemis. Les démons peuvent sentir un homme qui jeûne et un homme de prière à distance, et ils courent loin de lui, afin d'éviter un coup douloureux. 

Est-il possible de penser que là où il n'y a pas de jeûne et de prière, il y a déjà un démon? Oui. Les démons logeant dans une personne, ne révèlent pas toujours leur présence, mais il y rôdent, enseignant furtivement à leurs hôtes tout mal et le détournant de toute bonne chose, donc cette personne est certaine qu'elle fait tout toute seul, mais en attendant elle accomplit seulement la volonté de son ennemi. 

Commencez seulement la prière et le jeûne, et l'Ennemi partira immédiatement, puis attendra à côté une occasion de revenir de quelque manière que ce soit. Et il reviendra vraiment dès que la prière et le jeûne seront abandonnés.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

samedi 28 août 2021

Samedi de la Dixième Semaine après la Pentecôte/ Dormition de la Mère de Dieu



Romains 15:30-33; Matthieu 17:24-18:04


Le Seigneur a payé le tribut nécessaire à l'église et [a gardé] toutes les autres pratiques, à la fois ecclésiales et civiques. Il a accompli cela et a enseigné aux apôtres à faire de même, et les apôtres à leur tour ont transmis cette même loi à tous les chrétiens.

Seul l'esprit de la vie a été fait nouveau; à l'extérieur tout est resté comme cela avait été, sauf ce qui était clairement contre la volonté de Dieu, comme, par exemple, de participer à l'idolâtrie, etc. Ensuite, le christianisme a pris le dessus, a remplacé toutes les pratiques anciennes, et a créé les siennes propres. On pourrait s'attendre à ce qu'ainsi, il serait plus facile pour l'esprit du christianisme de se développer et de se renforcer. Il en fut ainsi, mais pas pour tout le monde.

Un grand pourcentage maîtrisa les pratiques chrétiennes externes, mais il s'est arrêté là, ne se sentant pas concerné par l'esprit de vie. Il en est de même aujourd'hui. Sur la somme totale des chrétiens, qui se révèle être chrétien en esprit? Que sont les autres? "Ils en portent le nom, comme s'ils étaient vivants, mais voici, ils sont morts."

Quand les apôtres ont prêché l'Evangile, leur parole a attiré la part de Dieu, du milieu du monde païen. Aujourd'hui grâce à la même paroles, le Seigneur choisit Sa part du milieu du monde chrétien. "Que celui qui lit cela, comprenne", et qu'il prenne soin de trouver à coup sûr s'il est dans la part du Seigneur, et s'il ne peut pas être certain de cela, qu'il prenne soin d'appartenir au Seigneur, car en cela seul réside le salut.


Dormition de la Très Sainte Mère de Dieu ( fêtée le 13/28 août selon le calendrier des Pères!)



Note: Lorsque saint Théophane a commenté l'Ecriture, la Dormition de la Très Père Mère de Dieu et toujours Vierge Marie tombait le 13ème dimanche après la Pentecôte: Voici son commentaire...


Dormition de la Très Sainte Mère de Dieu 
I Corinthiens 16:13-24; Matthieu 21:33-42


Marie a choisi la bonne part (Luc 10:42). La Dormition de la Mère de Dieu représente la bonne fin d'un tel choix. Le Sauveur Lui-même a reçu son âme dans Ses bras à sa Dormition. Beaucoup de saints ont été rendus dignes de la même chose. 

De diverses manières et degrés, tous ceux qui choisissent la bonne part ont cette même expérience. Au moment où ce choix est fait, les saints prévoyaient cette fin par l'espoir, et même en ressentaient une certaine mesure, mais viennent ensuite les labeurs, la lutte et le fait de se forcer, enveloppant d'un linceul la voie choisie. 

La bonne fin de cette bonne partie reste comme une étoile qui guide. C'est comme une lumière lointaine qui brille pour un voyageur qui est rattrapé par les ténèbres. 

L'espoir est le stimulateur de l'énergie et le mainteneur de la patience et de la constance dans ce qui était commencé, tandis que l'espérance elle-même est forte à travers la foi. Les gens font leur choix en fonction de la foi, et par l'espoir ils sont fermes dans leur choix, tandis que par la patience ils atteignent cette bonne fin. 

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+