"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

lundi 25 janvier 2021

Pas de commentaire de l'Ecriture de saint Théophane pendant toute la semaine




La mort et le jugement


La vie est courte. Une heure, une autre, puis la mort. Donnez un compte-rendu ! Et nous ne pouvons pas dire que nous avons oublié de tenir un registre, car tous nos actes sont là. Ils attendent qu'on nous les lise et qu'on nous punisse... qu'il en soit vraiment ainsi et que nous n'ayons rien à dire à ce sujet, aucune justification. Ils seront vérifiés par la loi et la sentence sera prononcée... Si seulement ce n'était que pour quelques années ! Mais là, c'est pour toujours. Malheur à nous ! Mais nous n'avons pas envie d'avoir des remords ! Et nous ne voulons pas abandonner nos péchés... Comment est-ce possible ?! Que Ta volonté soit faite, Seigneur, Toi Qui sais toutes choses, et sauve-moi!

Soyez en bonne santé et heureux. Votre intercesseur priant,

L'évêque Théophane, le 10 décembre 1874

Le Jugement Dernier


Il y a eu tellement de prédictions que la fin des temps approche à grands pas. Et rien de tout cela ne s'est réalisé. Le Sauveur a dit que personne ne connait l'heure. Il ne sert donc à rien de deviner ou d'être dérangé par les suppositions des autres. Qu'il y aura une seconde venue (Parousie), nous n'en doutons pas. Et nous ne doutons pas non plus qu'elle arrivera soudainement de façon inattendue, malgré tous les signes avant-coureurs. Nous n'avons qu'à attendre sans cesse le Seigneur et à nous préparer pour la rencontre, sans deviner l'heure.

* * *

Seigneur, aide-nous à passer cette année dans la crainte de Dieu. Est-ce que c'est ce dont tu rêvais ?! Rien ne soutient la crainte de Dieu avec autant de force que le souvenir du Jugement dernier. Il n'est pas nécessaire de céder à l'esprit de découragement à ce sujet. Nous devrions seulement regarder attentivement autour de nous, et ce qui n'est pas agréable à Dieu devrait être immédiatement enlevé, et si nécessaire, purifié par la confession. Alors, confiant tout à la miséricorde de Dieu, il ne nous reste plus qu'à être de bonne humeur. Le Seigneur au Jugement dernier ne sera pas seulement comme s'il nous jugeait, mais aussi comme s'il nous justifiait tous. Et Il justifiera tout s'il y a au moins une petite possibilité de le faire.

13 janvier 1873

Comment nous justifierons-nous au Jugement dernier ?

"Vous n'avez rien pour vous justifier au Jugement dernier... aucune (bonne) action." Ne pensez même pas à vous justifier par vos actes. La justification dépend complètement de la mort du Seigneur sur la Croix. Mais il y a des questions secondaires, qui sont aussi comme des conditions... et bien qu'on ne puisse pas les imaginer parfaitement, on peut sincèrement vouloir les chercher - imaginer un certain succès... faisable, mais en fonction de nos forces... J'ai donné à Varvara Alexandrovna une tâche - décider en quoi consiste une "bonne défense" devant le tribunal de Christ, pour laquelle nous prions à l'ecténie... et de m'écrire une réponse. Eh bien, vous deviez aussi écrire une réponse. J'attendrai votre réponse. Mais j'ai instruit Varvara Alexandrovna : Même si elle ne peut pas le décider dans une vie... laissez-la au moins y penser tous les jours et toutes les heures.



Et que t'écrirai-je ? "Décide, et tout de suite."


Géhenne


Comment se fait-il que les saints Pères soient reconnaissants pour la géhenne ?! C'est une grande bénédiction que le Seigneur nous a révélée au sujet de la géhenne. Si nous savions qu'il y a une géhenne et que nous vivons encore si négligemment, comment vivrions-nous si nous ne le savions pas ? Maintenant, certains pécheront sans discontinuer, et puis ils y penseront.


Le cimetière

Le cimetière ! Pourquoi tant d'histoires à ce sujet ? Peu importe où nous sommes enterrés. Quel avantage l'âme tire-t-elle de son lieu d'inhumation ?

Rappelez-vous le vieil adage qui dit qu'une fois que nous avons quitté l'église... S'il y a un problème avec l'âme, on ne pourra pas le régler par des funérailles.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après


Icône de saint Théophane le Reclus/ Monastère de Pervijze
(Flandres)

dimanche 24 janvier 2021

Dimanche après la Théophanie



Ephésiens 4:7-13; Matthieu 4:12-17


Hier, l'Apôtre armait le chrétien qui s'engage sur le chemin du salut avec l'armure spirituelle. Maintenant, il montre qui sont les dirigeants dans cette bataille, et quel est le brillant but final de toute notre inspiration dans les moments difficiles. Les dirigeants sont les pasteurs et les enseignants, que le Seigneur a donnés à l'Eglise, et par la bouche desquels Lui-même indique des instructions utiles pour tous, dès que l'on se tourne vers ces dirigeants avec foi et en faisant appel au Seigneur par la prière. 


Ceux qui cheminent généreusement sur la Voie du Seigneur, connaissent cette vérité, comme le font ceux qui, sans pitié pour eux-mêmes, mènent une lutte avec les ennemis du salut. Dans leurs pasteurs ils trouvent toujours de l'aide, et ils sont amenés à la compréhension, quand, de l'extérieur, cette aide ne pouvait pas être prévue. Car ils ne viennent pas vers hommes, mais vers le Seigneur, Qui est toujours prêt à diriger et à donner la compréhension par de tels hommes, à tous ceux qui sincèrement et avec foi cherchent une aide venant de Lui. 


Le brillant objectif final est la mesure de la stature de la plénitude du Christ-la stature d'homme parfait (Ephésiens 4:13). Nous savons tous ce qu'est un homme parfait dans l'ordre habituel des choses, et nous pourrions difficilement trouver une personne qui ne souhaite pas atteindre une telle perfection. Mais le sens d'homme parfait dans le Seigneur est une chose qui n'est connue d'aucunes autres personnes que celles qui ont atteint cette stature. 


Ceci, cependant, ne devrait pas refroidir la ferveur requise pour la réalisation d'une telle stature, mais au contraire cela devrait la susciter plus encore, car ce manque de connaissance est dû à la hauteur de cette perfection spirituelle qui est appelée stature virile dans une vie selon Dieu. 


L'Apôtre a défini ceci comme l'atteinte de la plénitude des perfections révélées dans le Seigneur et Sauveur. Tout le monde peut voir qu'il y a une raison pour nous d'appliquer toute diligence (II Pierre 1:5) pour atteindre cette vocation qui est nôtre.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

samedi 23 janvier 2021

Samedi après la Théophanie



Ephésiens 6:10-17; Matthieu 4:1-11

L'Apôtre revêt les chrétiens de l'armure complète de Dieu. Il convient que cette leçon présente fasse suite à la leçon précédente. Car, si quelqu'un, répondant à l'appel de Dieu, a entrepris de commencer une nouvelle vie par la grâce de Dieu, fournissant pour sa part toute diligence (II Pierre 1:5), alors il ne faut pas s'attendre à se reposer sur ses lauriers, mais plutôt à lutter. 

Il a quitté le monde pour cela, le monde commence à l'opprimer. Il a été sauvé de la puissance du Diable, le Diable va courir après lui et poser des pièges devant lui, le jeter hors de la voie du bien et le traîner à nouveau dans son domaine. Il s'est lui-même renié, a nié l'égoïsme avec une horde complète de passions. Mais ce péché qui habite en nous ne va pas soudain renoncer à son existence libre et sans entraves, tandis que nous vivons dans le contentement de soi dans le plaisir, et chaque minute, il tentera, sous divers prétextes d'établir une fois de plus la routine de vie qui la remplissait et la nourrissait si richement jadis. 

Il y a trois ennemis, chacun avec des hordes innombrables, mais le commandant en chef est le Diable, tandis que ses plus proches aides sont les démons. Ils assurent le spectacle dans une vie pécheresse, ces adversaires d'une vie spirituelle. 

C'est pourquoi l'Apôtre arme le chrétien contre eux, comme s'il n'y avait pas du tout d'autres ennemis. Il dit: Nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes des ténèbres de ce monde, contre les esprits méchants dans les lieux célestes (Ephésiens 6:12). S'ils n'existaient pas, peut-être que les batailles n'existeraient pas non plus. De même, dès qu'ils sont repoussés et frappés, il suffit de rien pour repousser et vaincre les autres. 

Donc, que chacun de vous, voie où vous devez diriger vos flèches, ou du moins chercher à voir de quel côté vous avez particulièrement besoin de vous défendre. Puis, défendez-vous! L'Apôtre prescrit plusieurs armes, mais elles n'ont toutes le pouvoir que par le Seigneur. C'est pourquoi des combattants spirituels expérimentés nous ont transmis cette instruction: "Frappez l'Ennemi avec le Nom du Seigneur Jésus!"

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

mercredi 20 janvier 2021

Après-fête de la Théophanie/ Synaxe de saint Jean-Baptiste



Actes 19:1-8; Jean 1,29-34
Synaxe du Prodrome saint Jean-Baptiste


Saint Jean rendit ce témoignage de Jésus-Christ, qu'Il est, en vérité, l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde (Jean 1:29), qu'il est le libérateur promis, attendu par tous. Ceux qui étaient près de lui l'ont entendu et cru. Venant d'eux ce témoignage se transmit au peuple, et tout le monde a commencé à penser que Celui Auquel Jean rendit ce témoignage n'était pas un homme ordinaire. 

Le Sauveur a fait remarquer cela lorsque dans les derniers jours dans le temple, il a proposé aux chefs du temple une question: d'où venait le baptême de Jean, du ciel ou des hommes (cf. Marc 11:29)? Ils se sont abstenus de répondre, parce qu'il leur était impossible de ne pas voir que Jean n'était pas venu de lui-même baptiser d'eau. Mais s'ils avaient dis cela, ils auraient immédiatement dû reconnaître le témoignage de Jean que Celui Qui était Promis était devant eux, et donc être contraints de se soumettre à Son enseignement. 

Mais ils ne voulurent pas se soumettre, non pour des raisons bien fondées, mais uniquement en raison de leur préjudice. Mais leur obstination ne diminue pas le moins du monde la puissance du témoignage de saint Jean. À ce jour, c'est aussi certain que cela l'était au moment où ce témoignage sortait de sa bouche. Nous écoutons Jean, qui nous montre le vrai Libérateur, et par cela, nous vivifions notre foi, une foi qui a une preuve tangible derrière elle.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

mardi 19 janvier 2021

Théophanie du Seigneur




Matthieu 3:13-17

Le Baptême du Seigneur est appelée Théophanie [Dieu Révélé] parce qu'en Lui le seul vrai Dieu, adoré dans la Trinité, S'est révélé si manifestement: Dieu le Père par la voix du ciel, Dieu le Fils incarné, par Son baptême, et Dieu le Saint Esprit, par la descente sur les baptisés. 

Ici, le mystère de la relation entre les personnes de la Très Sainte Trinité est également révélé. Dieu le Saint-Esprit procède du Père et repose dans le Fils, mais ne procède pas du Fils. Là aussi se révèle le fait que l'économie Divine incarnée de notre salut est accomplie par Dieu le Fils incarné, coexistant avec l'Esprit Saint et Dieu le Père. 

Et il est révélé que le salut de chaque personne ne peut être accompli d'aucune autre manière que dans le Seigneur Jésus-Christ, par la grâce de l'Esprit Saint, selon la bonne volonté du Père. 

Tous les mystères chrétiens brillent ici avec leur lumière Divine et éclairent les esprits et les cœurs de ceux qui, avec foi célèbrent cette grande fête. Allons, empressons-nous mentalement En Haut et plongeons-nous dans la contemplation de ces mystères de notre salut, en chantant: "Seigneur, quand Tu fus baptisé dans le Jourdain, fut manifesté l'adoration de la Trinité", salut qui nous établit dans la Trinité, et nous sauve dans la Trinité.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

dimanche 17 janvier 2021

Dimanche de la Trentième Semaine après la Pentecôte




II Timothée 4:5-8, Marc 1:1-8

Avant l'apparition du Seigneur au peuple, avant qu'il ne commence le travail de Divine économie* de notre salut, Saint Jean le Précurseur a été envoyé à préparer les gens à le recevoir. Cette préparation a consisté en un appel à la repentance. Depuis lors, la repentance est devenue le chemin vers le Seigneur et Sauveur, et le seuil de la foi en Lui. 


Le Sauveur lui-même a commencé Sa prédication par les mots: Repentez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle (Marc 1:15). La repentance et la foi amènent une personne qui cherche le salut à faire des allers et retours entre ces deux états. Le repentir l'écrase sous le fardeau de ses péchés et lui fait peur avec le jugement impartial de la justice de Dieu. Mais la foi arrive et lui montre le Libérateur qui a ôté les péchés du monde. 


Celui qui se repent, il s'attache au Libérateur, et déposant le fardeau de ses péchés par la confession, cours joyeusement après lui sur la voie de Ses commandements. La foi de telle manière est née de la repentance et elle est fondée sur elle. Celui qui se repent tient fermement à la foi selon son sentiment de délivrance. La foi est vivante par la repentance. Sans la foi, la repentance serait comme un arbrisseau qui est sans courant vivifiant [pour l'irriguer]: fané et ne donnant pas de vie.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

* Tout au long de ce livre, le mot russe, domostroitelstvo, sera traduit par "économie Divine", qui se réfère à l'intendance de Dieu, la supervision de notre salut, comme un intendant supervise un ménage. La quintessence de l'économie Divine de Dieu est l'incarnation du Christ et du salut par Lui.

samedi 16 janvier 2021

Samedi avant la Théophanie



I Timothée 3:14-4:5; Matthieu 3:1-11

La maison de Dieu, qui est l'Eglise du Dieu vivant, la colonne et le fondement de la vérité (I Tim. 3:15). Par conséquent, il n'est pas nécessaire pour nous de regarder çà et là pour chercher où est la vérité. Elle est proche. Soyez dans l'Eglise, contenez tout ce qu'elle contient, et vous serez dans la vérité. Vous possèderez la vérité et vivrez par elle et en elle, et vous déborderez de vraie vie.


La vérité n'existe pas en dehors de l'Eglise orthodoxe. Elle est le seul tuteur fidèle de tout ce qui a été ordonné par le Seigneur par les saints Apôtres, et elle est donc la véritable Eglise apostolique. Certains ont perdu l'Eglise apostolique, mais puisque leur conscience chrétienne leur dit que seule une Eglise apostolique peut vraiment préserver et montrer la vérité, ils ont décidé de faire une telle église, et ils l'ont faite, et ils l'ont appelé de ce nom. Ils pouvaient appeler cela l'Eglise apostolique, mais ils ne pouvaient pas transmettre lui l'essence de ce qu'elle devait être. Car l'Église apostolique a été créée en fonction de la bonne volonté du Père par le Seigneur et Sauveur, et par la grâce de l'Esprit Saint, par l'intermédiaire des Apôtres. 

Une telle église ne peut pas être créée par des gens. Ceux qui pensent qu'ils peuvent créer une telle église sont comme des enfants jouant avec des poupées. S'il n'y a pas de véritable Eglise apostolique sur la terre, il n'y a pas besoin de gaspiller l'effort de création pour cela.

Mais grâces soient rendues au Seigneur, Il n'a pas permis aux portes de l'enfer de prévaloir sur la Sainte Eglise apostolique. Elle existe et restera, selon Sa promesse, jusques à la fin du monde. Cette église est notre Église orthodoxe. Gloire à Dieu!

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

vendredi 15 janvier 2021

Pas de commentaire de l'Ecriture ce jour/ De la prière

 Святитель Феофан Затворник


L'essence de la prière matinale consiste à remercier Dieu du sommeil, du repos et de la force retrouvée, et de prier pour qu'Il nous aide à tout faire pour Sa gloire. 

Exprimez cela avec votre esprit et de tout votre cœur. Avec de telles prières du matin et du soir, présentez vos plus grands besoins au Seigneur, en particulier les besoins spirituels. 

Outre les besoins spirituels, présentez vos soucis matériels, pour lui dire ainsi que le ferait un enfant: "Ô  Seigneur, vois ma maladie et ma faiblesse! Aide-moi et guéris-moi" 

De tout cela et de choses similaires, vous pouvez parler devant Dieu avec vos propres mots, sans utiliser de livre de prières. Essayez cela et, si cela fonctionne, vous pourrez complètement abandonner le livre de prière, mais si ce n'est pas le cas, vous devez prier avec le livre de prières, sinon vous pourriez vous retrouver sans aucune prière.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

jeudi 14 janvier 2021

Circoncision du Seigneur


Colossiens 2:8-12 et Luc 2:20-21, 40-62


Puisque le Nouvel An est le début de l'époque de l'année, nous devons rassembler dans notre âme ces pensées, sentiments et dispositions qui dirigeront nos affaires tout au long de l'année d'une manière chrétienne. Nous trouverons ceci au moment où nous aurons à l'esprit ce que le Jour de l'An est dans la vie spirituelle. Dans la vie spirituelle, le Jour de l'An, c'est quand celui qui a vécu avec négligence devient zélé pour le salut et pour plaire à Dieu. Quand on prend cette résolution, alors tout est reconstruit à nouveau à la fois intérieurement et extérieurement, sur de nouveaux commencements, les anciens meurent et tout est nouveau. Si vous avez ce sentiment, renouvelez-le, sinon, acquerrez-le et pour vous ce sera le Jour de l'An.

Une célébration digne de la fête de la Circoncision du Seigneur et de la commémoration de Saint Basile le Grand y sont également liées. L'essence de ce changement dont nous avons parlé est que la personne commence à partir de ce moment à vivre uniquement pour Dieu, pour son salut; alors qu'auparavant elle vivait exclusivement pour elle-même, pour la préparation de la destruction d'elle-même. Maintenant, elle abandonne ses anciennes habitudes, tous les conforts et tous ce en quoi elle se plaisait, elle éradique les passions et les dispositions lascives et entreprend des œuvres de stricte abnégation. 

Un tel changement représente précisément ce que, selon l'Apôtre, la circoncision du cœur doit être. La célébration de la circoncision du Seigneur nous le rappelle et nous oblige à le faire, tandis que Saint-Basile le Grand nous fournit un exemple à suivre. Donc, tous les thèmes qui fourmille dans notre conscience le jour du Nouvel An se réunissent en un seul, notre renouveau intérieur à travers la circoncision du cœur. 

Si cela plaît au Seigneur de donner à quelqu'un cet état d'esprit au Jour de l'An, c'est-à-dire, non seulement de penser de telle manière, mais aussi d'incarner tout cela dans sa vie-il célèbrera le Jour de l'An de la manière chrétienne la plus parfaite , et se préparera à passer toute l'année en chrétien. Le Jour de l'An suivant Nouvel il lui suffira de renouveler et d'animer ce qu'il a maintenant entrepris.


I Timothée 3:14-4:5; Matthieu 3:1-11


La maison de Dieu, qui est l'Eglise du Dieu vivant, la colonne et le fondement de la vérité (I Tim. 3:15). Par conséquent, il n'est pas nécessaire pour nous de regarder çà et là pour chercher où est la vérité. Elle est proche. Soyez dans l'Eglise, contenez tout ce qu'elle contient, et vous serez dans la vérité. Vous possèderez la vérité et vivrez par elle et en elle, et vous déborderez de vraie vie. 

La vérité n'existe pas en dehors de l'Eglise orthodoxe. Elle est le seul tuteur fidèle de tout ce qui a été ordonné par le Seigneur par les saints Apôtres, et elle est donc la véritable Eglise apostolique. Certains ont perdu l'Eglise apostolique, mais puisque leur conscience chrétienne leur dit que seule une Eglise apostolique peut vraiment préserver et montrer la vérité, ils ont décidé de faire une telle église, et ils l'ont faite, et ils l'ont appelé de ce nom. Ils pouvaient appeler cela l'Eglise apostolique, mais ils ne pouvaient pas transmettre lui l'essence de ce qu'elle devait être. Car l'Église apostolique a été créée en fonction de la bonne volonté du Père par le Seigneur et Sauveur, et par la grâce de l'Esprit Saint, par l'intermédiaire des Apôtres. 

Une telle église ne peut pas être créée par des gens. Ceux qui pensent qu'ils peuvent créer une telle église sont comme des enfants jouant avec des poupées. S'il n'y a pas de véritable Eglise apostolique sur la terre, il n'y a pas besoin de gaspiller l'effort de création pour cela. 

Mais grâces soient rendues au Seigneur, Il n'a pas permis aux portes de l'enfer de prévaloir sur la Sainte Eglise apostolique. Elle existe et restera, selon Sa promesse, jusques à la fin du monde. Cette église est notre Église orthodoxe. Gloire à Dieu!

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

lundi 11 janvier 2021

Pas de commentaire Lundi/Mardi et Mercredi!

Saint Théophane le Reclus: La négligence et la présomption dans la prière (Lettre 71)



Eh bien, où votre prière a-t-elle disparu? Elle semble avoir très bien commencé, et vous aviez déjà fait l'expérience de ses actions pleines de grâce dans votre cœur. Je vais vous dire où elle a disparu. 
Ayant prié une fois ou deux avec chaleur et pour de bon, et ayant connu une telle aide immédiate à travers la prière au sanctuaire de Saint-Serge, vous pensiez que votre prière avait été établie pour toujours, et qu'il n'y avait pas besoin de la maintenir. 
Vous pensiez qu'elle allait continuer d'elle-même. Vous attendant à ce que la prière continue de son propre mouvement, vous avez commencé à vous précipiter, et vous avez négligemment laissé votre esprit vagabonder sans contrôle. 
De là, votre attention dispersée, la pensée s'est éparpillée dans tous les sens, et votre prière n'était plus véritable. Une fois, deux fois de cette manière imprudente, et la prière a disparu. Recommencez à établir la prière et implorez le Seigneur de vous aider.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

dimanche 10 janvier 2021

Trente-et-Unième Dimanche après la Pentecôte

 

Colossiens 1:3-6; Luc 16:10-15

Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon. Un cœur divisé et une pensée divisée rendent une personne inapte pour quoi que ce soit; car un homme irrésolu est instable dans toutes ses voies(Jacques 1:8). Soit il ne fait rien, ou il le fait et refait, c'est-à-dire, il construit d'une main et détruit de l'autre.
La source d'une vie véritablement agréable à Dieu est la ferme résolution de plaire à Dieu en toutes choses. Cette résolution dirige toutes les pensées d'une personne, tous ses désirs et sentiments vers une seule chose, unissant ainsi ses [pouvoirs]intérieurs, il le rend fort de faire des actes, ce qui amène l'unité dans l'ensemble de ses activités en leur apportant un caractère unique. De tels actes sont très fructueux, parce qu'ils sont pleins de la vraie vie. D'où viennent l'inertie, l'immobilisme et l'inutilité des actes? De l'inertie intérieure et l'inertie intérieure vient de la division intérieure. Un seul but n'est pas reconnu ou établi comme loi de la vie, et les actes sont effectués au hasard. Par conséquent, un acte va dans une direction, un autre va dans une autre direction, et l'édifice de la vie n'est jamais construit.

Choisissez un objectif et consacrez-lui votre vie. Le véritable et principal objectif est indiqué par la nature divine de l'homme, c'est une communication vivante avec Dieu. Dirigez aussi vers ce but tous les principales buts personnels, scientifiques, mondains, civiques, commerciaux, officiels, et les objectifs gouvernementaux. Si tout le monde dans la société s'en tenait à ce principe, il y aurait une direction générale pour la société, et un seul esprit emplirait tout le monde.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

samedi 9 janvier 2021

Samedi de la Trente-et-Unième Semaine après la Pentecôte



Colossiens 1:3-6; Luc 16:10-15


Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon. Un cœur divisé et une pensée divisée rendent une personne inapte pour quoi que ce soit; car un homme irrésolu est instable dans toutes ses voies (Jacques 1:8). Soit il ne fait rien, ou il le fait et refait, c'est-à-dire, il construit d'une main et détruit de l'autre. 
La source d'une vie véritablement agréable à Dieu est la ferme résolution de plaire à Dieu en toutes choses. Cette résolution dirige toutes les pensées d'une personne, tous ses désirs et sentiments vers une seule chose, unissant ainsi ses [pouvoirs]intérieurs, il le rend fort de faire des actes, ce qui amène l'unité dans l'ensemble de ses activités en leur apportant un caractère unique. De tels actes sont très fructueux, parce qu'ils sont pleins de la vraie vie. D'où viennent l'inertie, l'immobilisme et l'inutilité des actes? De l'inertie intérieure et l'inertie intérieure vient de la division intérieure. Un seul but n'est pas reconnu ou établi comme loi de la vie, et les actes sont effectués au hasard. Par conséquent, un acte va dans une direction, un autre va dans une autre direction, et l'édifice de la vie n'est jamais construit.
Choisissez un objectif et consacrez-lui votre vie. Le véritable et principal objectif est indiqué par la nature divine de l'homme, c'est une communication vivante avec Dieu. Dirigez aussi vers ce but tous les principales buts personnels, scientifiques, mondains, civiques, commerciaux, officiels, et les objectifs gouvernementaux. Si tout le monde dans la société s'en tenait à ce principe, il y aurait une direction générale pour la société, et un seul esprit emplirait tout le monde.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

vendredi 8 janvier 2021

Pas de commentaire ce jour! ST. THÉOPHANE LE RECLUS: LETTRES SUR LE JUGEMENT DERNIE




La mort et le jugement

La vie est courte. Une heure, une autre, puis la mort. Donnez un compte-rendu ! Et nous ne pouvons pas dire que nous avons oublié de tenir un registre, car tous nos actes sont là. Ils attendent qu'on nous les lise et qu'on nous punisse... qu'il en soit vraiment ainsi et que nous n'ayons rien à dire à ce sujet, aucune justification. Ils seront vérifiés par la loi et la sentence sera prononcée... Si seulement ce n'était que pour quelques années ! Mais là, c'est pour toujours. Malheur à nous ! Mais nous n'avons pas envie d'avoir des remords ! Et nous ne voulons pas abandonner nos péchés... Comment est-ce possible ?! Que Ta volonté soit faite, Seigneur, Toi Qui sais toutes choses, et sauve-moi!

Soyez en bonne santé et heureux. Votre intercesseur priant,

L'évêque Théophane, le 10 décembre 1874


Le Jugement Dernier


Il y a eu tellement de prédictions que la fin des temps approche à grands pas. Et rien de tout cela ne s'est réalisé. Le Sauveur a dit que personne ne connait l'heure. Il ne sert donc à rien de deviner ou d'être dérangé par les suppositions des autres. Qu'il y aura une seconde venue (Parousie), nous n'en doutons pas. Et nous ne doutons pas non plus qu'elle arrivera soudainement de façon inattendue, malgré tous les signes avant-coureurs. Nous n'avons qu'à attendre sans cesse le Seigneur et à nous préparer pour la rencontre, sans deviner l'heure.

* * *

Seigneur, aide-nous à passer cette année dans la crainte de Dieu. Est-ce que c'est ce dont tu rêvais ?! Rien ne soutient la crainte de Dieu avec autant de force que le souvenir du Jugement dernier. Il n'est pas nécessaire de céder à l'esprit de découragement à ce sujet. Nous devrions seulement regarder attentivement autour de nous, et ce qui n'est pas agréable à Dieu devrait être immédiatement enlevé, et si nécessaire, purifié par la confession. Alors, confiant tout à la miséricorde de Dieu, il ne nous reste plus qu'à être de bonne humeur. Le Seigneur au Jugement dernier ne sera pas seulement comme s'il nous jugeait, mais aussi comme s'il nous justifiait tous. Et Il justifiera tout s'il y a au moins une petite possibilité de le faire.


13 janvier 1873


Comment nous justifierons-nous au Jugement dernier ?


"Vous n'avez rien pour vous justifier au Jugement dernier... aucune (bonne) action." Ne pensez même pas à vous justifier par vos actes. La justification dépend complètement de la mort du Seigneur sur la Croix. Mais il y a des questions secondaires, qui sont aussi comme des conditions... et bien qu'on ne puisse pas les imaginer parfaitement, on peut sincèrement vouloir les chercher - imaginer un certain succès... faisable, mais en fonction de nos forces... J'ai donné à Varvara Alexandrovna une tâche - décider en quoi consiste une "bonne défense" devant le tribunal de Christ, pour laquelle nous prions à l'ecténie... et de m'écrire une réponse. Eh bien, vous deviez aussi écrire une réponse. J'attendrai votre réponse. Mais j'ai instruit Varvara Alexandrovna : Même si elle ne peut pas le décider dans une vie... laissez-la au moins y penser tous les jours et toutes les heures.

Et que t'écrirai-je ? "Décide, et tout de suite."


Géhenne


Comment se fait-il que les saints Pères soient reconnaissants pour la géhenne ?! C'est une grande bénédiction que le Seigneur nous a révélée au sujet de la géhenne. Si nous savions qu'il y a une géhenne et que nous vivons encore si négligemment, comment vivrions-nous si nous ne le savions pas ? Maintenant, certains pécheront sans discontinuer, et puis ils y penseront.

Le cimetière

Le cimetière ! Pourquoi tant d'histoires à ce sujet ? Peu importe où nous sommes enterrés. Quel avantage l'âme tire-t-elle de son lieu d'inhumation ?

Rappelez-vous le vieil adage qui dit qu'une fois que nous avons quitté l'église... S'il y a un problème avec l'âme, on ne pourra pas le régler par des funérailles.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après



Icône de saint Théophane le Reclus/ Monastère de Pervijze
(Flandres)

Pas de Commentaire ce jour!