"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mardi 25 février 2020

Mardi de la Semaine de la Tyrophagie

Cette année-là, à cette date-là, St Théophane fêtait l'hypapante, et lces lectures étaient prévues


Jude 1:1-10 et Luc 22:39-42, 45-23:1
Fête de l'hypapante


L'hypapante du Seigneur. Lors de cette rencontre, le Seigneur est entouré d'un côté par Siméon (Justice qui attend le salut, mais non Justice lui-même), et Anne (une vie de jeûne strict et de prière, rendue vivante par la foi) et de l'autre côté par la pureté substantielle, compréhensive et inébranlable de la Vierge Mère de Dieu, et par l'humble et silencieuse soumission et dévouement à la volonté de Dieu de Joseph le Fiancé. 
Transférez toutes ces attitudes spirituelles en votre cœur et vous rencontrerez le Seigneur; non pas apporté jusques à vous, mais venant vers vous Lui-même. Vous le prendrez dans les bras de votre cœur, et vous chanterez une hymne qui traversera les cieux et réjouira tous les anges et les saints.



Dimanche du Carnaval


I Corinthiens 8:8–9:2; Matthieu 25:31–46

Le grand Jugement (Jugement Dernier)! Le Juge vient dans les nuages, entouré d'une multitude innombrable de puissances célestes incorporelles. Les trompettes résonnent à toutes les extrémités de la terre et relèvent les morts. Les régiments de ressuscités affluent dans l'endroit déterminé, vers le trône du Juge, ayant déjà un pressentiment du verdict qui se fera entendre à leurs oreilles, car les actes de tous seront écrits sur le front de leur nature, et leur aspect-même correspondra à leurs actes et à leur morale. La division de ceux à Sa droite et de ceux à Sa gauche se fera d'elle-même.


Enfin, tout a été déterminé. Un profond silence tombe. Encore un peu de temps. et le verdict décisif du Juge est entendu: pour certains, "Venez", pour les autres, "Partez." 
"Aie pitié de nous, Seigneur, aie pitié de nous! Que Ta miséricorde, ô Seigneur, soit sur nous!" diront-ils, mais il sera déjà trop tard pour plaider. 
Nous devons maintenant prendre la peine de laver les marques défavorables écrites sur notre nature. Alors, au Jugement, nous serions prêts à verser des rivières de larmes pour nous en laver, mais cela ne servirait à rien. Pleurons donc maintenant, sinon des rivières de larmes, du moins des flots de larmes, sinon des flots, alors au moins quelques pleurs. Si nous n'en trouvons pas même aussi peu, devenons contrits de cœur, et confessons nos péchés au Seigneur, Le suppliant de pardonner, et promettant de ne plus L'offenser, par la violation de Ses commandements. Puis, soyons zélés pour accomplir fidèlement cette promesse.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010

Aucun commentaire:

Publier un commentaire