"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 30 janvier 2011

Saint Théophane le Reclus: La négligence et la présomption dans la prière (Lettre 71)

Святитель Феофан, затворник Вышенский


Eh bien, où votre prière a-t-elle disparu? Elle semble avoir très bien commencé, et vous aviez déjà fait l'expérience de ses actions pleines de grâce dans votre cœur. Je vais vous dire où elle a disparu. 
Ayant prié une fois ou deux avec chaleur et pour de bon, et ayant connu une telle aide immédiate à travers la prière au sanctuaire de Saint-Serge, vous pensiez que votre prière avait été établie pour toujours, et qu'il n'y avait pas besoin de la maintenir. 
Vous pensiez qu'elle allait continuer d'elle-même. Vous attendant à ce que la prière continue de son propre mouvement, vous avez commencé à vous précipiter, et vous avez négligemment laissé votre esprit vagabonder sans contrôle. 
De là, votre attention dispersée, la pensée s'est éparpillée dans tous les sens, et votre prière n'était plus véritable. Une fois, deux fois de cette manière imprudente, et la prière a disparu. Recommencez à établir la prière et implorez le Seigneur de vous aider.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Aucun commentaire:

Publier un commentaire